Blog Title>>LE RETOUR A PARIS, suite et fin du débrief de Pierre, co-fondateur

LE RETOUR A PARIS, suite et fin du débrief de Pierre, co-fondateur

LE RETOUR A PARIS, suite et fin du débrief de Pierre, co-fondateur

La suite du voyage new-yorkais nous a enchanté et nous revoici à Paris (qui reste bien plus cool que NYC, anyway !).

Nous avons eu la chance d’assister à différentes conférences sur l’avenir de l’économie américaine sous Donald, sur les innovations à venir en matière d’intelligence artificielle, de réalité augmentée ou virtuelle…

Nous avons aussi découvert des boites telles que Yext ou encore Invivox, présentées par leurs fondateurs en personne. Génial !

fulton center

Ce que nous retenons surtout, c’est la conférence donnée par le patron d’un fonds d’investissement venture capital (VC). Il exposait sa vision de l’investissement et des secteurs qu’il pensait être porteurs.

A l’écouter, et en dépit des annonces récentes sur les difficultés de nombreuses enseignes de commerce (Gap, Walmart, etc…), le retail comme on dit là-bas, a de beaux jours devant lui…A condition de s’adapter rapidement à la révolution technologique et digitale dont Amazon est le terrifiant leader.

Toutes ces conférences nous ont fait vivre de véritables ascenseurs émotionnels. 

manhattant

Tout d’abord, on se dit,

« P*****, c’est flippant, on est loin de tout ça, ils vont nous bouffer ces ‘ricains ». (Sachant que ces même ‘ricains pensent que c’est les asiat’ qui vont les bouffer…)

Puis l’instinct entrepreneurial reprend le dessus.

« On va y arriver, avec nos moyens, notre envie et nos équipes…».

A notre petite échelle, embrasser la révolution technologique et digitale, ça fait bien envie, mais avons-nous les moyens humains et financiers pour nous lancer dans cette bataille ?

Néanmoins, small is beautiful et notre petite taille doit nous permettre d’investir de nouveaux territoires.

Car ce que reconnaît notre petit VC, c’est que de nouvelles chaines retail parviennent à tirer leur épingle du jeu en misant sur ce qu’on appelle les 5« E » qui doivent devenir l’alpha et l’oméga du commerce.

Les 5 « E » remplacent les 4 « P ». Trop de jargon ? Je vous explique.

Historiquement, les matrices de réflexion des gens du marketing (ceux du 3ème étage qu’on croise à la cantoche) étaient focalisées sur les 4 P : le produit, le prix, la promotion, le positionnement.

Aujourd’hui, ils sont surpassés par les 5 « E » : essence, émotion, engagement, expérience, échange.

liberty

C’est peut-être des détails pour vous mais pour nous, ça veut dire beaucoup. (#FranceGall)

Grosso modo, le pur transactionnel ne peut plus fonctionner et il faut être en mesure d’apporter plus à ses clients.

De beaux petits mots, qui résonnaient déjà en nous, mais l’entendre de la bouche d’un VC new-yorkais donne à réfléchir !

On se dit que notre réalité, à défaut d’être augmentée ou virtuelle, nous laisse présager de beaux jours.

On a de supers produits, une équipe résolument investie et surtout, on a en tête une nouvelle vision pour le projet, en laquelle on croit diablement et qui ne manque pas de « E ».

C’est un projet qui devrait éclore en 2018 et on compte chacun pour parfaire cette vision et ses déclinaisons.

Stay tuned et en attendant, rendez-nous visite!

All comments

Leave a Reply

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products: (tax incl.)
Frais de livraison (tax incl.) To be determined
Tax: 0,00 €
Total: (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout